Ansoumane Keita maire de Friguiagbé : « Le jeune ne doit pas toujours tendre la main »

La Commune Rurale de Friguiagbé est située à plus de cent kilomètres de la capitale Conakry et elle connait fréquemment des remous sociaux.  Suite à une enquête menée en 2017, Friguiagbé et dix-neuf autres Communes Rurales et Urbaines avaient été classées parmi les « agglomérations » les plus conflictogènes de la République de Guinée.

Nous avons rencontré  Ansoumane Keita, le maire de la Commune Rurale de Friguiagbé qui, au cours de notre entretien, a invité les jeunes hommes et jeunes femmes à prendre d’assaut le prochain Conseil Local des Jeunes qui sera installé dans sa zone de juridiction.

« Le gouvernement veut prendre une initiative pour bien organiser les jeunes.  Mais tu ne peux pas prendre une décision pour quelqu’un sans venir l’expliquer et demander son avis. 

Ils sont venus exposer les textes aux jeunes afin de recueillir leurs amendements et suggestions. Tout cela c’est dans l’optique d’organiser et de responsabiliser les jeunes afin qu’ils arrêtent d’utiliser les méthodes violentes pendant les réclamations.

C’est une excellente initiative que nous accueillons à bras ouverts ici à Friguiagbé. Pourquoi les jeunes sortent dans les rues ?  Premièrement,  c’est un manque d’information. Depuis que je suis à la tête de la Commune que ce soient les sages, les femmes jusqu’aux jeunes, nous les informons de la marche des choses. Les personnes pour lesquelles tu travailles, si elles sont informées, je ne pense pas si elles sortiront dans les rues.

Encadrer et organiser les jeunes, c’est vraiment une chose qui nous enchante. Le jeune ne doit pas toujours tendre la main.  A un certain moment, il [le jeune] constitue une force de proposition en remontant leurs vœux à la Commune afin d’insérer cela dans les Plan de Développement Local (PDL).

Le PAI est une partie du PDL. Si réellement, les propositions des jeunes sont bien structurées et qu’il y a des moyens cela va forcément se retrouver dans les activités.  J’avoue que c’est une très bonne approche de rapprocher les jeunes de la mairie et de les montrer comment fonctionnent les affaires de la collectivité. »

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here