Conakry : partage d’expériences pour un meilleur dialogue intergénérationnel

Dans le cadre de la Prévention de la Violence et Consultations Communautaire en Guinée, du 29 août au 1er septembre, la CONAREG en partenariat avec la Coalition Internationale des Sites de Consciences, a organisé à Conakryun atelier sur ‘’la Narration Intergénérationnelle ’’.

Après constat que sans une compréhension claire des événements passés, les jeunes sont plus sensibles aux individus qui cherchent à déformer les récits historiques et à exploiter les divisions sociétales pour leur propre profil, ce qui pose des risques importants pour la prévention de la violence.

Dans un contexte comme celui de la Guinée, où les tensions Ethniques sont élevées, les discussions sur les violations passées des droits de l’homme peuvent également diviser et inspirer des sentiments de vengeance si elles ne sont pas traitées prudemment. Il y’a un risque que les récits soient simplifiés à travers un large éventail d’événements complexes avec un groupe Ethnique considéré comme la victime et l’autre comme le perturbateur, ce qui ne contribue guère à forger la cohésion sociale.

Ce contexte résonne avec d’autres pays d’Afrique. D’où la présence des membres du Sites des pays de la sous région ( Ruwanda 🇷🇼, Burundi 🇧🇮 , Afrique Du Sud🇿🇦, Kenya 🇰🇪 , Sierra Leone 🇸🇱) .

Cet atelier a permis aux participantes et participants d’explorer des méthodologies et des approches créatives de rencontre d’expérience personnelles conçues pour encourager des sentiments d’empathie, de compréhension et un désir d’action positive chez les jeunes, tout en communiquant la vérité sur des événements passés.

Ces 4 jours ont été des moments  de partage  d’expériences, de techniques et de pratiques innovantes pour encourager le dialogue entre les jeunes et les aînés sur les conflits passés où la violation des droits de l’homme.

Yayé Ousmane DIALLO 

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here