Moyenne Guinée : les Conseils Locaux des Jeunes peaufinent leur stratégie de communication 

Les Conseils Locaux des Jeunes de la Moyenne Guinée (Pita et Labé) ont bénéficié d’un renforcement de capacité en storytelling et en communication digitale le vendredi 27 novembre 2020 dans la salle d’activité de la CAFF de Pita et le mardi 1 décembre 2020 à la bibliothèque communale de Labé.


Cette session de renforcement de capacité des CLJ de la Moyenne Guinée, animée par l’Association Villageois .0 avec l’appui de l’UNICEF, avait pour objectif d’outiller les jeunes ( filles et garçons) sur des nouvelles techniques de communication digitale afin qu’ils puissent accroitre la visibilité de leurs activités sur les réseaux sociaux. 

Dans la zone de Pita, c’est aux environs de 11 heures que les cadres de la préfecture, de la commune et les responsables du bureau zone de l’UNICEF en Moyenne Guinée ont officiellement lancé la formation. 

Tout d’abord, c’est le responsable du Conseil Local des Jeunes de Pita, Mamadou Yero qui a souhaité la bienvenue aux différents invités. Ensuite, l’inspecteur régional de la jeunesse, des sports et de la culture de Mamou a invité les jeunes à plus de rigueur et de dynamisme : « l’histoire de la jeunesse, de sa conception, à son innovation, à sa grandeur dépend de sa formation. La Guinée de demain, s’appelle une Guinée de compétition. Or, lorsqu’on doit faire une compétition, on ne choisit ni son frère, ni son camp encore moins son parent, mais les compétences ». 

Pour Ibrahima Sory Camara, la session de formation doit être « un levier d’expression, de croissance et surtout un moyen ou chacun doit apporter son ingrédient pour préserver la paix .» 

L’UNICEF à travers sa responsable du bureau de la Moyenne Guinée, Madame Madina a félicité le conseil local des jeunes pour « la vigueur et le dynamisme. Cette activité s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par le PBF et qui vise à faire des jeunes des moteurs de développement, des agents facilitateurs qui vont travailler pour la cohésion sociale. » A-t-elle laissé entendre.

Les deux activités ont connu le même chronogramme organisationnel, de la présentation du document d’orientation des CLJ de Pita et de Labé a été facilité par Fatoumata Diaraye Diallo. 

Animée par Abdoul Baldé, la session de formation en storytelling a permis aux participants de comprendre comment raconter un fait social afin de toucher des diverses cibles. 

Au terme de deux formations, les jeunes des Conseils Locaux des deux zones les plus conflictogènes de la Moyenne Guinée ( Labé et Pita) ont vu leur capacité renforcer en matière de communication digitale et ont promis de faire du digital une priorité dans la mise en œuvre de toutes leurs activités.

Partager
Article precedent Koubia : les jeunes s’approprient du numérique 
Villageois 2.0 est une association qui a pour objectif de sensibiliser les citoyens des différentes localités de la Guinée sur les avantages et risques des TIC. Et utilise internet, à savoir le www.lesvillageois.org, pour promouvoir la bonne gouvernance, le contrôle citoyen, l'ouverture des données, la citoyenneté et les droits de l'homme.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here