« Dream with US », la coopérative agricole aux rêves grands

Ils sont jeunes et sont ambitieux. Ils ont décidé de ne pas tout attendre de l’État. Ils agissent donc. Malgré les dissuasions, ils ont décidé de mettre en commun leurs ressources humaine et financière pour un projet agricole prometteur.

Connu par ses énormes potentialités agricoles, considérées d’ailleurs comme le bassin arachidier de la Guinée, la préfecture de Koundara accueille et abrite la phase pilote du projet lancé par la coopérative  » Dream with US « .

  » Dream with us » mots anglais qui signifient littéralement en français rêve avec nous est une coopérative agricole lancée en 2019 qui a pour objet social la production, la transformation et la commercialisation de l’arachide.

À quelques mois de la récolte au compte de la première saison agricole pour cette coopérative, ses dirigeants croisent les doigts et sont débordants d’espoir.

Amadou Oury Dieng, auteur et étudiant à Dakar, qui le coordonne la coopérative révèle que : “ce projet résulte d’une ambition commune, celle d’investir, d’impacter, et d’inspirer d’autres jeunes Guinéens pourquoi pas Africains. Ce n’est pas trop dit. Au début avec quelques-uns de mes amis, nous avons étudié le projet et nous avons voulu ouvrir notre capital social à d’autres compatriotes. Nous avons donc fait appel à d’autres personnes en France et au Canada. Cela nous a permis de lever une somme de 2 000 euros l’équivalent de 20 millions de francs guinéens qui constituent la ressource pour financer la phase pilote. Par la suite, nous avons acquis un terrain de 4 hectares à SaréBhoylo une localité à quelques dizaines de km du centre-ville, nous espérons que la chance nous sourit pour cette phase pilote du projet.


Et d’ajouter que :”Nous sommes très heureux de savoir que les impacts se font déjà sentir sur les communautés, car nous avons déjà employé 2 personnes à temps plein et créé près de 10 autres emplois saisonniers. C’est satisfaisant à mon sens. Notre ambition et nos perspectives, c’est d’installer une unité de traitement et de transformation de l’arachide pour couvrir les besoins du marché local, et même sous régional. Nous souhaitons aussi atteindre le seuil d’investissement des 30.000 euros d’ici 2025, cela nous permettra de créer plus d’emplois durables et plus d’impact positifs sur les communautés”.

Comme ces jeunes, des milliers d’autres ambitionnent d’investir et de se mettre en action. Mais par manque d’accompagnement, leurs initiatives meurent à petit feu. Ils peuvent donc s’inspirer de ce modèle coopératif et levée de fonds pour créer un cycle d’investissement autonome.

Abdoul Rahim Diallo / Attaché de presse  » Dream with us ».

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here