Le Maire de Dinguiraye aux jeunes : « accepter de vous impliquer dans les affaires communales.»

Le lundi 24 juin dernier, la salle de conférence de la Mairie de la ville sainte d’El hadj Oumar Tall a servi de cadre à une rencontre d’échanges autour  des   textes
juridiques et réglementaires relatifs à la mise en place du Conseil Local des Jeunes de ladite localité.  Elle a réuni  cinquante participant.e.s dont huit jeunes femmes. 

D’entrée de jeu, la délégation mixte – gouvernement et partenaires technique et financier – fut présentée au 3ème vice-maire de la commune, Monsieur Baïlla Bocoum. Elle était composée de trois départements ministériels : le ministère de la jeunesse représenté par le conseil chargé des questions de l’emploi des jeunes, Moussa Condé, Alkaly Soumah et de Sekouna Konaté, de Mohamed Touré du Ministère de l’administration du territoire et de Monsieur Loua de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté. Mais aussi d’Abdourhmane Sagnane, le chargé du Programme de développement des Jeunes à l’UNFPA.

Avant de déclarer ouvert les travaux de présentation et d’amendement des textes, le troisième vice-maire a demandé aux jeunes d’« accepter de s’impliquer d’ores et déjà  dans la gestion des affaires communales qui est une politique prônée par le gouvernement et ses partenaires »

Par la suite, le chargé du Programme de développement des Jeunes à l’UNFPA a fait un aperçu général des objectifs globaux du projet dans sa grandeur tout en expliquant les zones d’intervention du projet et son importance.

A l’instar des autres communes cibles, les textes furent exposés devant les jeunes pour qu’ils apportent de façon participative leurs contributions pour la validation du document juridique du Conseil Local des Jeunes de Dinguiraye.  Il est à retenir que les jeunes des 12 districts de la Commune Urbaine étaient représentés et ils promettent de s’investir dans le cadre de la gouvernance locale.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here