Kalinko : les textes juridiques du Conseil Local des Jeunes présentés pour amendement

Située à plus soixante-dix kilomètres de la ville de Dinguiraye, la Commune Rurale de Kalinko était, ce dimanche 23 juin 2019, la zone d’orientation du « Projet d’appui à la participation des jeunes hommes et jeunes femmes à la gouvernance dans les 20 Communes les plus conflictogènes de la Guinée », financé par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix et  porté en Guinée par trois institutions onusiennes à savoir : l’UNFPA, l’UNESCO et l’UNICEF. Il vient en appui au gouvernement guinéen à travers les ministères de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, de l’Unité Nationale, de l’Action Sociale, de l’Administration du territoire et d’autres Organisations de la société civile. 

L’objectif de la rencontre était de présenter aux participant.e.s – jeunes hommes et jeunes femmes – les textes juridiques et réglementaires relatifs à la mise en place du Conseil Local des Jeunes et, à leur tour, qu’ils doivent amender.  A cet effet, une cinquantaine de jeunes dont vingt-une filles des dix-sept districts de la Commune Rurale de Kalinko avaient pris part à cette rencontre d’échange et de partage.  Une cinquantaine de jeunes dont vingt-une filles des dix-sept districts de la Commune Rurale de Kalinko avaient pris part à cette rencontre d’échange et de partage Cliquez pour tweeter

Après la présentation de la délégation composée entre autres : de Monsieur Moussa Condé, Chef de mission et Conseiller chargé des Questions de l’Emploi des Jeunes, Monsieur Abdourahmane Sagnane de l’UNFPA, Monsieur Mohamed Touré du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, de Monsieur Alkaly Soumah et de Sekouna Konaté du Ministère de la Jeunesse, c’est le sous-préfet Monsieur Fantou Konaté  qui a par la suite souhaité à ses hôtes la bienvenue.

Dans son intervention, le chef de mission Monsieur Moussa Condé a fait savoir tout aux participant.e.s que la randonnée allait d’une part, s’accentuer sur la présentation et l’amendement des textes juridiques, et d’autre part, sur les tenants et les aboutissants du Projet d’appui à la participation des jeunes hommes et femmes à la gouvernance dans les 20 Communes les plus conflictogènes de la Guinée Projet d’appui à la participation des jeunes hommes et femmes à la gouvernance dans les 20 Communes les plus conflictogènes de la Guinée Cliquez pour tweeter

Cependant, pour une meilleure appropriation des textes, la présentation fut faite dans la langue du terroir (malinké) et cela a permis aux participant.e.s d’avoir un aperçu général sur le contenu du document.

Au terme de cet échange participatif qui a duré près de deux heures, les jeunes ont promis de s’impliquer activement  dans le développement de la vie de leur communauté. Sur les sept femmes interrogées, cinq ont confirmé promis de candidater lors de la mise en place prochaine du Conseil Local des Jeunes dans la collectivité, une façon disent-elles d’avoir la voix au chapitre dans le cadre des initiatives communales.

Pour sa part, le Maire de la Commune Rurale de Kalinko Monsieur Noumou N’Diaye se dit être très satisfait de ce projet financé – par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix et porté en Guinée par trois institutions onusiennes à savoir : l’UNFPA, l’UNESCO et l’UNICEF – et serait très heureux de voir l’implication accélérée de la couche juvénile dans la vie de la collectivité.

En plus, le Maire a exhorté les jeunes femmes et jeunes hommes d’accorder une grande importance à cette structure qui va être installée pour la bonne marche du développement socioéconomique et la cohésion sociale dans la localité. Le Maire a exhorté les jeunes femmes et jeunes hommes d’accorder une grande importance à cette structure qui va être installée pour la bonne marche du développement socioéconomique et la cohésion sociale dans la localité. Cliquez pour tweeter

Quant à Monsieur Abdourhmane Sagnane, chargé du Programme de développement des Jeunes à l’UNFPA, il a soutenu que la mobilisation pour cette phase démontre l’engagement des jeunes pour leur collectivité, car poursuit-il, c’est une initiative des jeunes pour les jeunes. Et d’ajouter que : « la participation des jeunes femmes est une remarque pertinente pendant la rencontre et leurs interventions.»  La participation des jeunes femmes est une remarque pertinente pendant la rencontre et leurs interventions. Cliquez pour tweeter

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here