Irrigation goutte à goutte, une technique qui fait sourire les agriculteurs

L’agriculture moderne vise à produire plus et mieux avec moins de ressources. D’après l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture  (FAO), neuf milliards d’habitants abriteront le monde à l’horizons 2050 alors que les ressources naturelles, surtout celles hydriques, disparaissent dues aux effets anthropiques et surtout à la gestion irrationnelle de l’eau. Comment alimenter ces habitants avec le peu d’eau que nous disposons ?

Pour répondre à cette question, je me suis intéressé à l’irrigation goûte à goûte ; autrement dit, l’agriculture de précision. Ce système conçu par les Israéliens depuis les années 1960 continue d’émerveiller les acteurs optant pour la gestion rationnelle et efficace de l’eau. Il s’adapte à tout type de sols et à toutes les cultures. Il est également composé d’un filtre qui emmagasine tous les résidus provenant de la source d’eau, des rampes, des émetteurs et des goutteurs sur lesquels l’eau suinte goûte à goûte.

Ce système conçu par les Israéliens depuis les années 1960 continue d'émerveiller les acteurs optant pour la gestion rationnelle et efficace de l'eau Cliquez pour tweeter

Avec l’irrigation goûte à goûte, 95% de l’eau est utilisée par la plante. Contrairement à celle par aspersion où seulement 60% de l’eau est assimilée. En clair,  ce n’est pas la plante qui est irriguée mais plutôt le sol.

L’irrigation goûte à goûte permet d’économiser l’eau jusqu’à 50%, accroît la productivité jusqu’à plus de 100% avec sa combinaison à la fertilisation 30% plus efficace que par submersion mais aussi et surtout aide les producteurs à produire des meilleurs rendements avec de meilleures qualités  tout en utilisant moins de ressources humaines, matérielles et financières.

Fassory Diakité

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here