Bailo Teliwel Diallo : de l’administration à l’agro-numérique

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (de 2012 à la fin d’année 2015), Bailo Teliwel Diallo s’est établi, depuis son départ du gouvernement, dans sa ferme de plusieurs hectares située à Popodara à un peu plus d’une dizaine de kilomètres de la ville de Labé, au centre de la République de Guinée.

« C’est dans le domaine de l’agriculture que les perspectives des technologies de l’information et de la communication sont plus grandes », nous lance-t-il dès l’entame de notre conversation avec un grand sourire et un verre dans ses mains. Le monde fonctionne en grande partie par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (T. I.C). Dans l’exécution de plusieurs activités, le numérique semble être un outil incontournable. Il permet d’élargir les informations sur tous les plans.

Notre villageois, Mamadou Saïdou Diallo a rencontré Bailo Teliwel Diallo, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour comprendre, comment mettre en rapport le numérique et l’agriculture. Dans sa ferme, il travaille dans plusieurs activités qui se rattachent au secteur primaire. « Si nous prenons les itinéraires techniques, pour savoir comment on plante la patate, au lieu d’aller suivre un cours, on peut interroger les T.I.C, pour savoir les itinéraires techniques de façon purement limpide tout en utilisant les outils numériques. C’est comme si tu avais un conseiller technique derrière toi », répond-il en nous montrant la forêt où il compte développer l’apiculture avec les jeunes de la sous-préfecture de Popodara.

Le numérique oriente le producteur

« S’il s’agit de fabriquer des nourritures pour bétail, poursuit-il, avec le numérique, il y a une possibilité avec une vidéo sur YouTube de voir comment on fabrique la nourriture. On te montre des matériaux que tu peux trouver sur place et à quelles conditions tu peux les utiliser.»
Et d’ajouter que : « L’importance qui se rattache dans le rapport entre l’agriculture et le numérique, c’est la mise en place des plateformes qui permettront aux producteurs de connaître tel produit est revendu à tel prix dans une ville ou dans une autre. Cela orientera de plus en plus les producteurs sur le prix des produits dans les différentes villes » renchéri l’autre doyen de la twittosphère guinéenne pour qui, le secteur primaire permet de booster davantage le développement d’un pays.

Dans ses perspectives agricoles, il envisage de mettre un grand projet ‘’agronumérique’’ histoire de faire une large ouverture à l’emploi des jeunes.

Mamadou Saidou Diallo
*Cet article n’est pas isolé et fait partie d’une série d’articles à venir sur votre plateforme.

 

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here