Oumar Sadio Diallo, ce jeune activiste qui croit en l’engagement citoyen

Oumar Sadio Diallo, communément appelé “Le Philantrophe”, est né à Labé où il a effectué une partie de ses études avant de les achever à Conakry. Pendant sa quête d’emploi dans la capitale guinéenne, ce diplômé en Sociologie à l’Université Nongo de Conakry (UNC), a rencontré d’énormes difficultés.

Revenu dans sa ville d’origine après de multiples tentatives, avec son amour pour la langue de Molière,  il embrasse le journalisme. C’est dans les locaux de  la Radio Gpp  FM, située en plein cœur de la Commune Urbaine de Labé qu’il a débuté sa carrière journalistique à travers un stage. Quelques mois après, il décide de changer de station. Il débarque alors à la Radio Espace Foutah pour de nouvelles expériences.

En plus de ce parcours élogieux, il se faisait le plaisir d’écrire. Le jeune homme  embrassa  la poésie moderne, le slam. Animé par un esprit de partage et d’un engagement citoyen, il impulsa la naissance d’un mouvement citoyen dénommé “Osons Oser”. Ce mouvement, comme il l’explique fièrement, a pour but de participer au changement social à travers la culture de la citoyenneté.

Toujours au-devant de la scène dans les mouvements de contestations à Labé aujourd’hui, le jeune activiste avec bientôt la trentaine, est le vice-président de la société civile préfectorale, chargé de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption.

Dans ses perspectives, il rêve grand : ouvrir une école d’art oratoire qui, espère-t-il, permettra d’encourager la lecture. Au-delà de sa casquette d’activiste, il a en lui la fibre entrepreneuriale. C’est le secteur de l’immobilier qui le chérit et il y croit fermement  avec l’entreprise GIPRES, dont il est le directeur commercial.

Mamadou Oury Sow

 

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here