Déchets, je vous souhaite échec !

Décharge du marché de Matoto crédit photo : http://lapresseguinee.org

Dans les rues, les odeurs s’entremêlent

Mêlent nos narines qui aspirent chaudement

Tant la fumée est arrimée à la saleté, ça devient plus dur

Rire, tu n’es pas possible sous cette vue obscure

Cure, tu tardes à te présenter et voilà que la maladie dure.

Dans les rues, les ordures font les chefs

Greffe de l’incivisme et d’extravagance se multiplie

Plie de force le civisme pour déplier un tapis à la folie

Folle lis et relis pour soigner ta hantise

Tige de la bêtise, cède pour te laisser abattre par le bon sens.

Dans la mer, les plastiques nagent avec joie

Voix de la dénonciation soulève-toi

Lève-toi et montre clairement la voie

Soit tu dénonces ou tu perds complètement ta voix

Soie de l’action, apprête-toi, tu seras saisi fièrement.

J’adore cette étendue qui revomit la saleté

Impureté, je ricane quand t’es toujours rejetée

Jetée par une mer qui est exténuée

Affluée par des déchets en vague non atténués

Noués par un enlacement mal ficelé.

Dans ton confort, tu rends la vue laide

Aide en ne jetant pas ces ordures qui emmerdent

Merde!

Garde tes saletés dans ta caisse

Cesse, tu roules dans du nickel mais tu salis le goudron,

On devrait entretenir les espaces publics comme s’ils nous appartenaient.

Tu nettoies ta bagnole mais tu salis le trottoir

Tiroir d’excrétât, referme-toi sinon cherche toi une poubelle

Belles, les ordures sont quand elles sont bien gérées

Gérées dans le sens d’ajouter une dose de mesure

Jure de ne pas être un gaspilleur qui booste le taux de laideur!

Qu’est-ce qui est plus beau qu’un environnement sain ?

Dédain est l’attitude affichée par ces aires infectées

Affectées par un air trop contaminé

Miner la vie des proches est une attitude à corriger

Négliger, ces problèmes d’insalubrités sont des dangers figés.

Trois principes pour bouder les déchets effrontés:

Réduire, récuser et recycler pour stopper ce cycle éhonté

Installer des poubelles partout et initier les gens

Les ans passent et les réalités sont les mêmes

Se mirer des pays qui avancent pour évincer la saleté.

Ousmane DK Baldé

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here